Visite à l’école 241 du gotha de la 6ème édition des Samba

  • Par: roland olouba
  • Catégorie:

Joëlle Ndong en pleine intervention sous le contrôle du coach Carole Libizangomo, à l’extrême gauche

La renommée de l’école 241 ne cesse de croître au regard de la qualité de ses visiteurs. Ce jeudi 06  juin 2019, Patrick Mboma, Pape Diouf, Carole Libizangomo et d’autres pointures de Canal +, de France 241 et RFI ont rendu visite aux apprenants de l’école des métiers du numérique, l’école 241.

La délégation des Samba professionnels a tenu à rencontrer elle-même les apprenants et ce qu’ils font. Quelques solutions numériques apportées aux  entreprises ont été présentées par quelques apprenants.

Le représentant des apprenants Jacob Koudjonou Ondenot qui a été célébré par le coach Carole Libizangomo a décrit la valeur apportée de leurs travaux. « Notre valeur ajoutée consiste non seulement à démystifier le numérique mais aussi à  montrer que ce qui se fait en occident dans le numérique peut être reproduit conforme à l’original en Afrique. Nous ajoutons aussi d’autres fonctionnalités supplémentaires qui peuvent aider l’internaute à aimer la plateforme ». Tel fut le propos du représentant des apprenants et doyen des deux cohortes.

Au regard de tout ce qui a été présenté, le coach Carole a encouragé les jeunes à voir grand. Ne vous limitez pas dans vos rêves. « Voyez grand au-delà même du marché gabonais. Vous faites des  choses excellente. »

Pour Joëlle Ndong, Journaliste Reporter à TV5 MONDE, les apprenants devraient poursuivre leurs rêves et les réaliser dans le numérique car les opportunités existent.

Hervé Mandina alias DJ Facemaker de RFI, un habitué de la maison a encouragé les jeunes qu’il fréquente déjà à l’école lorsqu’il est de passage à Libreville.

Pape Diouf a apprécié tout ce qui est fait bien qu’il soit parti plutôt dû à certaines contraintes personnelles.

Cette rencontre a permis à plusieurs grands journalistes venus aux Sambas d’apprécier ce qui se fait au Gabon. Tout ceci a été rendu possible grâce à l’imagination du coach Sylvère Boussamba et à l’accompagnement de l’ambassade de France, l’OIF et Simplon.

On pouvait constater dans la délégation la présence de Fatimata Wane, journaliste à France 24, d’Estimé Sandza, coach en communication digitale, et de Bertrand Jame, directeur de BFS, Afrique du Sud.

Par Roland RV OLOUBA OYABI