Black Ops pour la plateforme de l’Ambassade de France

De la gauche vers la droite: Sylvie Touré, directrice de l’école 241, Antonin Raoust, attaché de la coopération de l’ambassade de France et le coach Ivernau Ilambi.

À l’aune du terme de leur formation qui a lieu en fin juin 2019, les apprenants de l’école 241 étaient en mode black Ops. À la demande du premier partenaire de l’école, l’Ambassade de France, l’école a été  appelés à  travailler sur une solution numérique. L’objectif  essentiel étant de s’informer, se connecter et partager.

Cet exercice appelé le black Ops consistait à trouver une solution numérique. En un temps record avec toutes les fonctionnalités essentielles, la plateforme a été mise sur pied.

Au pied du mur, les architectes et développeurs du numérique devaient démontrer leur savoir-faire. Ce savoir-faire à l’égard du site se résumait en un triptyque: Lisibilité, Simplicité et Accessibilité.

Ce fut un exercice très exigeant car il fallait fusionner toutes les compétences de l’école sélectionnées en 5 équipes. Une solution de près de 6 mois a été rendue en 5 jours malgré les aléas de temps. Il s’agissait du front-end, la stratégie, le front-end back office, l’identité visuelle et le back-end.

Pour le premier groupe, il était piloté par Anael Antchandiet et assisté par Roland RV Olouba Oyabi, Precy Mbombe, Pierre Ebanet, Loic Bertrand Olimbo, Diane Moughola Idiata et Raïssa Moureni.

L’équipe stratégique était conduite par Viny Emane Ndolo épaulé par Alvine Yeno Anotho, Gustave A. Yoda-Bouma, Sherine M.Bouassa, Syntich Jisca Esseng et Liz Tchibinda Ngoundou.

Le front-end back office, était dirigé par Juste Fadikpe. Il était assisté par Jean Eude Ngouadono, Mamboundou Bibalou Charline, Leticia Pauline Nze Bitome, Berny François Itoutou et Laurion   Kouhouinikina.

Pour leur part, l’identité visuelle était menée par Jacob Koudjonou Ondenot.  Relayé par Boris Bougnou, Billy Obame, Moukogha Pendy Fleur et Fongui Olivera Mazisse Eugenie tout fut parfait.

Enfin, le back-end fut la charge principale de Gabin Steeven Mounziengou. Soutenu  par Hamilton Boulingui, Noël Mebale, Joe Maurio, Kelby Din et  Didier Capitaine.

Cette armée numérique s’est déployée pour donner un travail de qualité aux standards internationaux à leur premier partenaire.

Leurs officiers en chef étaient les coaches  Henry Lepa, Dimitri Ongoua et Ivernau Ilambi. Tout était supervisé par la directrice de l’école Mme Touré Sylvie.

Ce fut donc une occasion de mettre en pratique tout ce qui leur a été exigé comme compétences durant toute la période de formation.

L’Ambassade de France, conduite par son attaché de coopération au Gabon, Antonin Raoust,  est sortie très satisfaite du travail abattu par les apprenants tout en les félicitant. « Nous sommes très contents de vous et vous aiderons à mieux vous positionner pour les entreprises. Vos portfolios vont inaugurer la nouvelle plateforme», a déclaré monsieur Raoust.

Par Roland RV OLOUBA OYABI